Débrief papier

Chères lectrices, chers lecteurs,
Quel plaisir de vous retrouver pour ce second Débrief’Mag qui – j’ose espérer – vous ravira autant que le premier.

D’aucuns prédisaient l’année 2020 comme une année charnière, l’année dont tout le monde allait se rappeler. Cependant, nous nous souviendrons certainement de cette pandémie qui – pour des raisons sanitaires – a considéré nos libertés comme des simples laissés-pour-compte. Puis, les crises se sont enchaînées les unes après les autres: crise sociale, crise énergétique, crise économique, crise écologique et j’en passe; ne laissant ainsi qu’un présage sombre pour l’avenir de nos jeunes.

La jeunesse qui est également touchée par des crises existentielles: wokisme et culture d’annulation (cancel culture). Cette jeunesse ne peut malheureusement plus s’exprimer librement sous peine de passer sous le joug de l’idéologie bien-pensante actuelle. Sans repère, sans culture, sans histoire, sans fierté pour son pays, cette dernière ne peut plus avancer, ne peut plus penser par elle-même ! Heureusement, elle est écoutée et aidée; j’en veux pour exemple – pour n’en citer qu’un – la réforme de l’enseignement supérieur promulguée par notre Ministre Valérie Glatigny. Cette correctio non grata est frappée d’ostracisme par la cohorte estudiantine qui fait trop souvent preuve d’incompréhension.

Nonobstant, malgré les crises, nous avons, jeunes et aînés, essayé de protéger et défendre nos droits fondamentaux. Un de ces droits est celui d’avoir une mort décente et paisible. Thème encore tabou à l’heure actuelle tant par les religions que par certaines personnes du monde médical, l’euthanasie est le sujet qui nous occupera tout au long de ce magazine. Loin de nous l’envie de vous inculquer une quelconque pensée, il nous semblait important de vous proposer un petit retour historique, un comparatif entre certains pays de l’Union européenne, une interview exclusive de “Docteur Death” et bien plus encore. Le but étant de vous donner toutes les clés pour laisser place à votre libre arbitre puisque “penser fait la grandeur de l’homme” comme l’aurait dit Blaise Pascal.

Excellente lecture!

Gauthier JACQUES
Rédacteur en chef.

Débrief’ mag | n°01

Chères amies libérales, chers amis libéraux,

Quel plaisir de vous retrouver pour cette toute nouvelle revue papier !
Je débriefe, tu débriefes, ensemble nous débrieferons l’actualité politique, économique, culturelle, etc. dans différents articles thématiques ! Nouveau nom “Débrief’mag”, nouveau format, nouvelles couleurs, l’ère du Piccolomag
est révolue !
Avant de vous plonger dans une passionnante lecture, j’aimerais vous adresser ces quelques mots.
Depuis quelques mois déjà, notre philosophie libérale vogue de Charybde en Scylla mais ne faiblit pas pour autant. Tant de fois notre envie de liberté a été mise au ban, tantôt par des wokistes acharnés, tantôt par ce politiquement correct qui restreint de plus en plus notre pensée en voulant la faire passer dans un goulet d’étranglement de la perfide perfection commune.
Cependant, tel un coquelicot après une tempête, notre libéralisme se plie et se redresse comme il l’a toujours fait depuis 175 ans. Puis, nos valeurs libérales se sont révélées plus fortes que jamais lors de cette crise ukrainienne qui aura des répercussions politiques, économiques, diplomatiques mais également idéologiques sur l’ensemble du territoire européen. Nonobstant, éveil et réflexion sont nos deux mots d’ordre pour les prochains mois. Ne nous laissons pas tenter par les extrêmes, acceptons les changements sociétaux inhérents à toutes civilisations modernes pour autant que ceux-ci soient éclairants et éclairés, ne tombons pas de l’absurde du politiquement correct, ne modifions pas notre passé mais acceptons-le comme d’autres l’ont fait avant nous, et surtout… soyons fiers d’être des libéraux !

Très belle lecture !
Libéralement vôtre,

Gauthier JACQUES
Rédacteur en chef.