Le site américain Business Insider, fondé en 2007 par Kevin Ryan, fait des révélations surprenantes. Nous boycottons le pétrole russe pour acheter du pétrole provenant de… et oui… de Russie. 

sunset

L’iran, le Vénézuela et la Russie sont frappés par des sanctions occidentales mais les cargaisons de pétrole, en provenance de ces pays, n’ont pas dit leur dernier mot ! Elles vont tout droit vers Fujaïrah, le plus grand port pétrolier des Emirats arabes unis. Capitale de l’émirat de Fujaïrah et peuplée de 93 000 habitants, cette ville est au coeur des plus grands maquignonnages pétroliers au monde… Le journal Wall Street a récemment publié un reportage montrant que les pétroliers russes qui – subitement disparaissaient de tous les signaux radars – en réalité, transvasaient leur cargaison vers des pétroliers battant pavillon d’autres nationalités pour blanchir leur pétrole. Tout se déroule le port de Fujaïrah ou différents pétroles sont mélangés afin de masquer leur provenance. En mélangeant les pétroles, seul le label « provenance inconnue » peut y être apposé. Les Russes espèrent ainsi continuer à vendre leur pétrole et approvisionner le marché européen. Mais détrompez-vous, malgré les subterfuges, les signes ne trompent pas: l’or noir ayant une forte teneur en souffre ne peut pas être aussi facilement caché et cet or noir est russe. Néanmoins, certains pays sont moins vigilants. La France négocie avec les Émirats arabes unis pour « remplacer leur approvisionnement en pétrole russe ». La solution est toute trouvée: acheter du pétrole russe « masqué ».


Sources

Wall Street Journal

« Comment sont blanchis le pétrole et le gaz russe » , Trends Tendance, 15 septembre 2022, p.23.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Fuja%C3%AFrah_(ville)